dimanche, novembre 28, 2010

bd. Anspach, la Bourse.

Moustache and Bow tie

Christian Nihoul

BFF wants to see moustaches and bow ties rehabilitation! They're just perfect to give you a kind of classy-preppy-dandy-arty (... well, you see!^^) look.
Gentlemen, it's up to you now! :D

jeudi, novembre 25, 2010

mercredi, novembre 24, 2010

Les bloggeuses modes finiront-elles toutes en Enfer ?



Qui a dit que les monde de la mode était infernal et que le diable s’habillait en Prada?
Est-ce que la mode serait le 8ième péché capital ?
Pire ! le blog de mode ne serait-il qu'un sulfureux condensé des 7 péchés capitaux ??

Faisons le point:



Orgueilleuse la Bloggeuse de mode ?

Comme son nom l’indique, la bloggeuse mode est avant tout une bloggeuse, son principal centre d’intérêt est donc sa propre personne, et comme le blog est orienté mode, le concept est bien souvent de se prendre elle-même en photo… La bloggeuse mode a donc comme principale activité de se prendre en photo elle-même, bah oui, les autres sont moches et mal habillés, mais comme la bloggeuse mode aime faire don d’elle même, elle partage son goût des plus sûrs avec ceux qui ne sont même pas capable d’assortir leurs serviettes de table à leur nappe. Ces photos qu’elle poste sur son blog c’est un peu comme les gens qui donnent leur sang, on les traite pas de mégalo eux bah voilà,voilà c’est la même chose ,c’est du Don De Soi. La bloggeuse est très fière de contribuer à aider la pauvre populasse des hipster grâce à son blog, temple du bon goût…
Guilty !


Avare… ?

Accumuler des richesses? La bloggeuse adore ça! Du coup un autre haut point d’intérêt du blog, c’est de montrer ses dernières acquisitions shopping. Elle se révèle parfois choquante, quand elle note combien lui a coûté sa dernière pièce « payée une bouchée de pain »..Traduire: une bouchée de pain à 3 zéros… Alors on se demande comment une fille qui passe sa vie à se prendre en photo quand elle n'est pas en train de feuilleter le Vogue UK arrive à se payer l’équivalent d’une voiture en talons aiguilles griffés Prada. Ca, c’est le secret de la bloggeuse mode, peut-être bien qu’elle a vendu son âme au diable…
Guilty !


Jalouse… ?

La bloggeuse mode connaît toutes les personnalités influentes de la mode, elle les appelle par leurs prénoms, tous, même ceux qu’elle n’a jamais croisés (c’est à dire les 3 /4 si on ne compte pas la fois où elle a poursuivi Scott Schuman en le suppliant de la prendre en photo).Son point de mire ? Les rédactrices en chef, elle leur fait de la lèche soutenue, mais ne vous y trompez pas, son seul et unique but est de les éjecter pour prendre leur place et pouvoir tyranniser les stagiaires et avoir quelqu’un pour faire les courses de noël à sa place.
Guilty !

Colérique… ?

La bloggeuse mode est bien souvent une langue de vipère, elle a la plume acérée et son passe temps préfère, hormis le shopping c’est de tirer dans les pattes de ses collègues qui après tout,ne sont que de la concurrence (piètre, la concurrence..). Elle est très prolixe sur son clavier et particulièrement caustique sur son twitter, surtout quand elle n’a pas été invitée à un événement (qui est de toute façon « pourri et j’avais aucune intention d’aller à ce truc de nazes! »)
Guilty !

Luxure… ?

La bloggeuse mode a une particularité c’est qu’elle est tellement impure que parfois la seule évocation d’un accessoire peut lui déclencher un orgasme, et je ne parle pas de menottes à fourrure rose ou autre produit de sexshop. Non. Si vous voulez vraiment envoyer la bloggeuse au 7ieme ciel, murmurez lui à l’oreille des mots doux tels que « Paddington » « Birkin » ou encore « Chanel 2.5.5 », vous la ferez hurler à coup sûr. Messieurs, ne le prenez pas mal mais vous et vos attributs seront toujours relégués au deuxième rang, car jamais vous ne pourrez concurrencer un it-bag dans le cœur…enfin la libido d’une bloggeuse de mode!
Guilty !

Gourmandise… ?

C’est bien connu les bloggeuses mode passent leur vie à se goinfrer de cupcake et de macarons en dévorant le Vogue nipppon. Mais c’est pas leur faute, la pâtisserie c’est la seule chose comestible qu’elle ont trouvé pour assortir à leurs ongles.. Et puis cupcake et macarons sont de bonnes occasions (qui a dit prétexte ?) pour s’évader respectivement à Londres et Paris ..Et de s’offrir un marathon shopping pour éliminer toutes ces calories indésirables (oui, la bloggeuse mode surveille sa ligne, c’est trop dangereux de se laisser aller à prendre 3 kg ,sait-on jamais qu’Anna décide soudainement de relancer la mode de la combinaison moulante banche… Faut voir venir en mode !).
Guilty !

Paresseuse… ?

Une bloggeuse mode vous l’aurez compris, c’est une donc fille qui passe son temps à manger des cupcakes devant son ordi en fantasmant sur le jour elle sera en front row de tous les défilés.. Parfois elle parvient à glaner un peu de lumière, une certaine notoriété…Et ce, sans avoir pris la peine de sortir de sa chambre, juste en postant des photos sur son blog …Quand les honnêtes journalistes passent un mois éreintant à courir de défilés en défilés, elle ne rate pas une miette des retransmissions live sur son écran. Elle ne se fatigue pas à faire les magasins, elle commande sur ses e-shops préférés. Elle ne va pas faire la gossip en soirée le vendredi soir, non, elle préfère ragoter depuis le fond de son lit avec son BB…
Guilty !



Après un procès en bonne et due formes me voilà contrainte de déclarer la bloggeuse de mode coupable et de ce fait à la condamner pour une petite éternité à arpenter les enfers qui sont, c’est bien connu, pavés (de bonnes intentions) Elle va en chier du haut de ses 15cm de stilettos!
C’est pas pour rien que le plus gros magazine de mode belge ait détourné phonologiquement le mot anglais Enfer..Bande d’innocents, vous pensiez que c’était une ôde à la femme? Que nenni, Hell Belgique ct juste trop flag.

lundi, novembre 22, 2010

ULB

dimanche, novembre 21, 2010

vendredi, novembre 19, 2010

jeudi, novembre 18, 2010

mardi, novembre 16, 2010

Défilé Girls From Omsk au Knal, Omsk is my Home.

La Fashion Flu serait-elle une véritable épidémie, genre pour du vrai? Si tel est le cas, elle s’est emparée de notre adorée capitale et ça se manifeste en une éruption aigüe de fashion events… Forcément dans de telles conditions les chevauchements d’événements sont inévitables.
Samedi le dilemme était de taille : Customisez moi vs. Girls From Omsk.
Mon titre ne laisse planer aucun mystère quant à notre choix (amis du suspense bonsoiiir)… Et bien que, ce soir là, le Wiels ait récolté plus de monde que le Knal, nous on est contentes de notre choix.


Samedi soir, en plein déluge, on a trouvé une arche salvatrice pour s’abriter et s’évader, le temps d’un défilé, loin de tout ce gris et de toute cette pluie… Cette arche elle s’appellait Omsk.






" Omsk " c’est pour souligner les origines russes de la créatrice. « Girls from », c’est pour les voyages que ces grandes filles de l’Est font. A chaque collection est dédié une ville mythique dans laquelle elles posent leurs valises, s’imprègnent de l’ambiance et en retirent un petit quelque chose à ajouter à leur base slave. Ne serait-ce pas la définition même du style ? S’approprier un peu d’une culture pour enrichir son patrimoine… Si! Et je sais pas vous, mais nous on adore!


Cet hiver c’est à Paris que Valéria Siniouchkina nous emmène! Capitale de la Belle France, ville lumière qui fait rêver les jeunes russes romantiques, le Paris romancé, celle que Tolstoï leur a raconté…
Donc samedi c’était Paris… mais à Omsk… au bord du canal de Bruxelles! :)
Pourquoi se contenter d’une ville quand on peut en avoir trois?!

Et le défilé dans tout ça? Les friiingues?!




















C’était pas « Omsk Army » pour rien : de la rigueur, du militaire, des silhouettes vigoureuses comme de la vodka... mais adoucies, efféminées par ce petit « je ne sais quoi » parisien qui fait toujours mouche... Un style qui vacille sans jamais trébucher entre ultra féminité et militarisme. Fatales et sages à la fois, les Girls from Omsk nous offrent une marche militaire sous laquelle transperce insidieusement le pas félin d’une parisienne mystifiée… Efficace comme une Caipiroska! Za zdorovie! ^^










lundi, novembre 15, 2010

dimanche, novembre 14, 2010

jeudi, novembre 11, 2010

La Mode en deuil

Mes amis,

Aujourd’hui est un jour noir, car aujourd’hui, en ce triste et gris matin de novembre, BFF est deuil. Oui, BFF se sent comme orpheline, amputée d’un membre très cher… Et pour cause, le département photo (alias Auré) a perdu celui qui depuis un mois déjà était devenu son plus fidèle compagnon de streetstyle, celui sans qui nous n’aurions pu vous partager toutes ces bribes de Bruxelles, celui sans qui il eût été impossible d’immortaliser le temps d’un cliché nos coups de coeur vestimentaires… BFF a perdu son appareil photo.

Bon on ne se laisse pas abattre, oh que non, on a décidé de vendre chacune un rein pour pouvoir s’en repayer un dans les plus brefs délais… Mais il faudra être patient cette semaine (de toute façon vu le fucking temps pourri, le streetsyle pour le moment se résume à des petits bonshommes Michelin armés de parapluie alors ...)

Une fashion minute de silence sera organisée en l’honneur du disparu à l’initiative d’Anna Wintour (bon ça nous gène un peu mais bon… Elle a aussi proposé de nous reverser les fonds du Metropolitan Ball mais on a refusé quoi... on a dit “Anna, on a pas besoin de ta charité, on se relèvera de cette épreuve, que Dieu nous envoi, de nous même, sans l’aide de personne. Passe le bonjour à karl de notre part, et ne lui dis rien de cette histoire, on voudrait pas qu’il se fasse du soucis pour nous. Tout ce qu'on te demande c'est de faire une prière pour nous... OH et puis non Anna, ne gaspilles pas les moments privilégiés que tu as avec Dieu pour nous, non, adresse plutôt tes voeux à tous les enfants qui vivent dans des pays en guerre" Voilà ^^)

Bon plus sérieusement, on espère récupérer un nouvel appareil d'ici vendredi (on vit très bien avec un seul rein il parait...) et d'ici là, le bon vieux Lumix sous l'objectif duquel le blog était né reprend du service! A la guerre comme à la guerre...

lundi, novembre 08, 2010

vendredi, novembre 05, 2010

mercredi, novembre 03, 2010

La Ferme Rose, concert Green Japanese Speado.


Fanny's wearing " Mais il est où le soleil? ".

Knee high socks and suspender, what a nice match! :)

mardi, novembre 02, 2010

Flagey